Le bénévolat au Club : une expérience accessible à toutes et tous!

En cette journée internationale des bénévoles, le Club des petits déjeuners désire remercier les 17 500 bénévoles adultes et 10 300 jeunes bénévoles qui se lèvent chaque matin afin de servir un repas sain aux 240 000 enfants membres de nos 1 809 clubs à travers le pays. Depuis 25 ans, vous êtes des actrices et acteurs clés dans la réussite de notre mission. Sans vous, les clubs des petits déjeuners d’un océan à l’autre ne pourraient exister.

À cette occasion, le Club des petits déjeuners souhaite souligner l’implication des membres de l’Association des personnes handicapées de Chibougamau-Chapais (APHCC). Comme l’explique la directrice générale de l’organisme, Lynda Bubar, « dans sa lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, l’association a développé, en novembre 2010, un projet pilote qui consistait à offrir un service de petits déjeuners et de dîners à l’école secondaire La Porte-du-Nord ».

Ainsi, la cafétéria emploie des personnes ayant une déficience intellectuelle et/ou physique, tant pour le repas du midi que pour le club des petits déjeuners. Elles y trouvent un environnement de travail stable et adapté à leurs besoins individuels de même qu’un encadrement. Ce projet favorise en outre l’entraide et leur permet de renforcer leur sentiment d’appartenance, de briser l’isolement. Pour les élèves et le personnel de l’école, le fait de les côtoyer quotidiennement amenuise de toute évidence les différences et met en lumière la valeur intrinsèque de chacune et chacun. Les élèves font preuve d’ouverture et les bénévoles ayant un handicap occupent une place importante au sein de l’école.

On adapte la routine et les tâches en fonction des capacités des bénévoles, de leur volonté d’apprendre, et parfois même de leur personnalité, ce qui leur permet d’évoluer à leur propre rythme, de relever des défis et de prendre de l’assurance. Lorsqu’une certaine aisance est acquise, l’APHCC augmente graduellement le niveau de difficulté. De cette façon, les bénévoles peuvent accroître leurs compétences personnelles et professionnelles.

Selon Mme Bubar, le club de l’école est un milieu de formation complet et intéressant. Premièrement, le programme fournit une alimentation stable et nutritive aux bénévoles comme aux élèves. Deuxièmement, l’APHCC assure aux participantes et participants un cadre adapté. Finalement, l’environnement scolaire leur permet de se sentir appréciées et productives. Les bienfaits sont majeurs. Par leur apport social et professionnel, les bénévoles s’épanouissent, s’impliquent dans leur communauté et contribuent à la valorisation des différences. Voilà un merveilleux tremplin pour la sensibilisation et l’éducation, mais aussi pour la visibilité des personnes ayant un handicap!

Aujourd’hui, l’impact du projet est tangible. Des bénévoles réussissent à s’accomplir. D’autres ont trouvé un équilibre émotif. D’autres encore affirment qu’être bénévole au club répond à un besoin fondamental, celui de faire partie d’une grande famille.

Lynda Bubar se souvient d’une bénévole en particulier : « Diane, une personne ayant des limitations physiques importantes, a été bénévole au club des petits déjeuners pendant 5 ans. Elle a pris son rôle au club avec beaucoup de sérieux et a été assidue, ponctuelle et responsable. Sa présence a été appréciée tant par l’équipe que par les élèves. Son expérience a été très bénéfique à son estime personnelle. »

« La relation entre les élèves et l’équipe de l’APHCC est précieuse, a continué Mme Bubar. Nous sommes privilégiés de pouvoir offrir un petit déjeuner santé chaque matin dans une ambiance conviviale et accueillante. À travers ce projet, je crois que l’équipe, les bénévoles, les participantes et participants au programme d’employabilité et bien évidemment les élèves ont grandi humainement. C’est très gratifiant. »

Un grand merci aux bénévoles de l’APHCC pour leur implication au sein de leur communauté!

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Partie de notre histoire