Kids putting hands together on the table

Le Club des petits déjeuners salue la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse pour leur travail, leur diligence et leurs recommandations pour faire du bien-être des enfants un projet de société.

Nous sommes particulièrement ravis que le rapport déposé par la Commission mette l’emphase sur la participation de tous les acteurs, le désir de faire entendre les voix des enfants et, surtout, l’importance de prendre une position de leadership et d’avoir une imputabilité accrue.

Au cours de la dernière année, la pandémie a accentué la précarité financière de nombreuses familles québécoises. Avant la pandémie, un enfant sur quatre se rendait à l’école le ventre vide au pays. Nous parlons aujourd’hui d’un enfant sur trois. Les besoins sont grandissants et il y a urgence d’agir.

L’intérêt des enfants est au cœur des intentions, des objectifs et des décisions du Club. En offrant la possibilité de prendre un petit déjeuner nutritif chaque matin, les programmes de petits déjeuners contribuent non seulement aux saines habitudes de vie, mais aussi à ce que les enfants et les élèves soient entourés d’adultes de confiance, dans un environnement sain, bienveillant et inclusif.

Plus que jamais, le Club des petits déjeuners est prêt à soutenir l’écosystème de l’éducation et de la santé, à travailler en collaboration avec tous les partenaires, dont le gouvernement du Québec, et à élargir sa présence sur le territoire québécois afin d’activement contribuer au bien-être des plus jeunes. C’est ensemble que nous allons faire une réelle différence.

Pour le lire le rapport : www.csdepj.gouv.qc.ca/accueil/