Les écoles se préparent à la rentrée… et à l’ouverture de leur club!

À l’aube de la rentrée scolaire, tout le monde est fébrile! Les enfants, cela va de soi, mais également l’équipe de l’école. Ce moment de l’année est l’occasion de mettre en lumière l’apport de ces professeur(e)s, membres de la direction et autres employé(e)s qui sont présents tous les jours dans la vie des jeunes, et qui jouent un rôle de premier plan dans le club de leur école. Certains ouvrent la porte et préparent la salle avant l’arrivée des bénévoles, d’autres accueillent les enfants ou discutent avec eux pendant leur petit déjeuner. D’autres, enfin, travaillent sur la logistique nécessaire pour opérer un club dans l’établissement scolaire. Chacun joue donc un rôle primordial pour le succès du programme de petits déjeuners, mais également pour les enfants.

« Une élève de 2e année considère notre programme de petits déjeuners comme sa maison maintenant, soit un endroit où elle se sent respectée et à sa place, et où on prend soin d’elle, explique Sarah Dropko, enseignante à l’école Hazelridge au Manitoba. Auparavant, cette petite fille arrivait à l’école fatiguée, affamée et non disposée à se concentrer pour apprendre. Aujourd’hui, quand elle vient chaque matin, elle sait qu’elle pourra s’asseoir et discuter avec des amis tout en prenant un bon petit déjeuner. »

Pour sa part, Sharon Hansen, professeure à l’école Lawrence Sinclair Memorial au Manitoba, raconte : « Les élèves se tiennent en retrait parce qu’ils ont le ventre vide. En tant que personnel de l’école, nous sommes très reconnaissants que le Club des petits déjeuners fournisse des fonds pour nourrir nos élèves afin qu’ils puissent profiter de leur journée à l’école. »

Stasia Uhlmann, enseignante à West Central High School en Alberta, relate une expérience : « un garçon de 15 ans souffrant d’autisme a été attiré par notre table de petit déjeuner. Au cours des premiers mois d’école, il ne faisait que regarder et il hochait la tête quand on lui offrait quelque chose. Au fil du temps, il est devenu de plus en plus enclin à venir se chercher un morceau de fruit ou un yogourt. Aujourd’hui, non seulement il est un participant régulier, mais il s’implique bénévolement chaque matin. »

Plusieurs enseignants ont pu remarquer les bienfaits d’un programme de petits déjeuners dans leur école.

« Nous avons observé une réelle amélioration de l’attention et de l’assiduité des étudiants en classe, parce que le petit déjeuner leur fournit le carburant dont leur corps a besoin », raconte Samantha Johnson, enseignante de nutrition à l’école Chilliwack Middle School en Colombie-Britannique.

Nicole Burnett, qui enseigne à l’école Henderson Elementary en Colombie-Britannique, abonde dans le même sens : « Nous avons pu constater que les enfants sont beaucoup plus calmes et mieux préparés pour leur journée quand ils commencent par s’asseoir ensemble pour prendre un petit déjeuner. »

À la suite d’un sondage réalisé par le Club auprès de 41 écoles, six mois après l’implantation d’un programme de petits déjeuners, 50 % de celles-ci ont vu une amélioration de l’assiduité en classe, tandis que le nombre d’interventions liées aux troubles du comportement a chuté dans 71 % des établissements.

Le Club des petits déjeuners vous remercie du fond du cœur pour tous les efforts fournis et pour votre implication au sein du club de votre école. Chers professeur(e)s, membres des équipes de direction et employé(e)s des institutions scolaires, bonne rentrée 2019!

Je veux faire un don

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Partie de notre histoire