Semer la durabilité, une graine à la fois

Children in line

 

En février 2020, grâce à la collaboration entre Pembina Pipeline Corporation (“Pembina”), de nouveaux programmes de petits déjeuners ont été mis en place : à l’école intermédiaire Prince Rupert, à l’école secondaire Charles Hays, et à l’école primaire Roosevelt Park.

 

Aujourd’hui, ces programmes nourrissent 225 enfants et jeunes chaque matin et contribuent à établir des liens solides au sein de la communauté afin d’aider les étudiants à atteindre leur plein potentiel. 

 

Créer un jardin communautaire 

L’année dernière, la ville de Prince Rupert a décidé d’en faire encore plus pour renforcer le sentiment d’appartenance à la communauté en instaurant des initiatives de développement durable. C’est ainsi que l’idée du potager scolaire est née. L’une instigatrice du projet est Erika Boker, une enseignante de deuxième année à Roosevelt Park, passionnée de jardinage. Chaque classe intervient à chaque étape du processus qui commence généralement autour du Jour de la Terre, à la fin du mois d’avril. On mélange le terreau et on fait les semis. Les élèves effectuent ensuite des observations sur la croissance et la germination. Elle explique : « ce qui a commencé par quelques bacs à fleurs est aujourd’hui un joli potager en permaculture produisant une belle variété de fruits et légumes : betteraves, carottes, radis, laitues, bettes à carde, haricots, pois, bleuets, fraises, ail, etc. 

Pendant les vacances d’été, les familles se portent volontaires pour s’occuper du jardin afin de s’assurer que tout continue à pousser jusqu’en septembre, lorsque les élèves retournent à l’école. Boker ajoute que « tout ce qui est prêt à être récolté pendant que les familles s’occupent du jardin est à eux ». 

Children in the garden

Le soutien de Pembina 

Pembina est partenaire du Club des petits déjeuners du Canada ( » BCC « ) depuis 2016, en collaboration avec le programme de dons et de bénévolat emblématique de Pembina, Fuel 4 Thought, qui finance les programmes de petits déjeuners dans les écoles. 

Jaret Sprott, chef de l’exploitation à Pembina, cadre responsable de Fuel 4 Thought et bénévole du programme du Club, témoigne : « Il ne s’agit pas juste de s’assurer que les enfants ont assez mangé le matin, même si cet aspect est absolument essentiel. Grâce à notre partenariat avec le Club des petits déjeuners, nous sommes en mesure de nous attaquer à un problème social qui se répercute partout, de l’éducation au bien-être. C’est une fierté de voir Pembina agir et continuer de respecter ses engagements envers la communauté. » 

Craig Hilton, gestionnaire du terminal de Prince Rupert déclare « Même si Pembina est installée depuis peu à Prince Rupert, l’entreprise est déterminée à explorer les façons de collaborer avec la ville et les collectivités environnantes sur des initiatives en environnement, en santé, en éducation, en formation et en emploi » 

Le soutien de Pembina offre un avenir plein de possibilités à l’école communautaire Roosevelt, qui est en train de mettre en place une structure de jardin communautaire plus permanente. L’école prévoit ainsi de montrer aux élèves comment cultiver des aliments et donner la chance à tout le monde de mettre les mains dans la terre. 

 

Grâce à son programme d’investissement communautaire, Pembina soutient des organismes sans but lucratif et de bienfaisance à l’échelle locale, provinciale et nationale. Le but : favoriser des communautés sûres, accueillantes et tissées serrées qui suscitent un fort sentiment d’appartenance.