Le Club des petits déjeuners célèbre le quinzième anniversaire de son partenariat avec la Fondation Air Canada. Cette alliance a permis à l’organisme d’étendre sa portée hors du Québec, devenant une organisation nationale qui sert des repas sains à plus de 250 000 élèves quotidiennement.

 

« La Fondation est un partenaire fondateur qui nous a permis, si l’on peut dire, de prendre notre envol et d’étendre nos opérations hors du Québec, explique Lisa Clowery, Directrice, partenariat corporatifs du Club des petits déjeuners. Ce partenariat a marqué un jalon important pour nous. »

 

Les vols gratuits ont été l’appui initial qui a aidé le Club à déployer ses opérations à toutes les provinces et tous les territoires. Depuis, la relation a évolué grâce au soutien financier de la Fondation Air Canada qui contribue au financement des programmes favorisant la santé et le bien-être des enfants de partout au pays, dont ceux des collectivités autochtones.

 

« Air Canada vise à traduire en actions les valeurs canadiennes représentées par l’unité et la diversité, indique Valérie Durand, porte-parole de la Fondation Air Canada. Lors de la mise en place de ces programmes, il était important pour nous d’appuyer le plus de collectivités possibles, y compris les communautés autochtones. Par ses programmes, le Club des petits déjeuners y parvenait déjà. Nous étions donc complètement sur la même longueur d’onde. »

 

Depuis le début de la relation, la Fondation Air Canada a investi plus de 1,2 million de dollars qui ont contribué à servir près de deux millions de déjeuners à plus de 11 000 élèves. De plus, 1 500 élèves autochtones provenant de collectivités défavorisées en Alberta et au Manitoba ont désormais accès à des choix alimentaires sains grâce aux nouveaux programmes de petits déjeuners dans les écoles.

Programmes petits déjeuners

 

En 2019, la Fondation Air Canada s’est engagée à financer le lancement de deux programmes prioritaires de petits déjeuners dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon. Elle finance également trois programmes de petits déjeuners dans des écoles isolées en assumant les coûts des aliments et du matériel de cuisine.

 

« La santé et le bien-être des enfants sont notre mission. Cette dernière se divise en trois volets : aider au rétablissement des enfants malades, réduire la pauvreté chez les enfants et faire de leur rêve une réalité », explique Mme Durand.

 

Pour ce qui est du troisième volet lié à la réalisation des rêves, Mme Durand souligne l’initiative À la poursuite de tes rêves. Chaque année, trois ou quatre jeunes Autochtones de la Colombie-Britannique se voient offrir un voyage à Montréal pour y rencontrer leur idole Carey Price, gardien de but des Canadiens de Montréal. Les enfants sont sélectionnés parmi les collectivités dans lesquelles Price a joué au hockey pendant sa jeunesse.

 

À titre d’ambassadeur des Premières Nations, Métis et Inuits pour le Club des petits déjeuners, Price sert de modèle pour les jeunes partout au pays, mais plus particulièrement pour ceux qui partagent ses origines autochtones. Mme Clowery révèle que l’initiative À la poursuite de tes rêves, qui en est à sa cinquième année, est le véritable point fort de ce partenariat, en plus d’avoir entraîné une répercussion réelle sur les communautés d’où proviennent les enfants.

 

« Air Canada est l’un des premiers partenaires à avoir aidé au financement dans les collectivités autochtones, une étape importante pour nous, confie Mme Clowery. Depuis des années, chaque fois que nous avons besoin de son appui dans un projet, la Fondation était toujours disposée à nous prêter main-forte. »

Programmes petits déjeuners

L’an dernier, la Fondation Air Canada a désigné le Club des petits déjeuners comme récipiendaire des dons en argent recueillis auprès des passagers dans le cadre du programme Chaque sou compte. Malgré le trafic passager réduit pendant la pandémie, le programme a su recueillir un peu plus de 136 000 $ pour le Club. De ce montant, 50 000 $ ont été alloués à sa campagne de la rentrée scolaire pour combattre l’insécurité alimentaire, qui a affiché une hausse durant la crise sanitaire.

 

La pandémie a aggravé ce problème dans les collectivités autochtones isolées, comme celle de Grise Fiord sur l’île Ellesmere. Même si cette collectivité du Nunavut est la plus septentrionale au Canada, une ambassadrice du Club des petits déjeuners a déployé des efforts pour s’assurer que les élèves recevaient de la nourriture durant la fermeture des écoles imposée par la pandémie de mai à juin 2020.

 

Pour bon nombre des 25 élèves de maternelle à la 12e année de l’école Umimmak, ce petit déjeuner santé sera leur seul vrai repas de la journée. Les enseignants s’inquiétaient de l’accès essentiel de leurs élèves à des aliments nutritifs. C’est pourquoi une enseignante prénommée Zuzanna a entrepris de créer des paniers de nourriture à livrer aux familles de la communauté. En raison des restrictions sanitaires, personne ne pouvait l’aider. Elle devait assembler les colis de nourriture et les livrer elle-même en traîneau une fois par semaine.

 

Lorsque Air Canada a annoncé les gagnants de sa campagne « Un voyage en cadeau » au dernier temps des Fêtes pour rendre hommage aux héros locaux qui se sont dépassés en 2020, Zuzanna en faisait partie.

 

« Nous sommes très reconnaissants de notre relation avec la Fondation Air Canada, et nous espérons que celle-ci nous amènera vers de nouveaux horizons alors que nous continuons de grandir et de prendre notre envol ensemble », indique Mme Clowery.

 

Ce texte a été rédigé par Content Works, la division du contenu personnalisé de Postmedia.