Mamou Joanne ou une grand-maman inspirante

« Mamou Joanne devine quoi? C’est ma fête aujourd’hui! »

Derrière le comptoir, la bénévole sourit, se retourne pour prendre le muffin aux carottes spécialement fait pour l’occasion et le tend à l’enfant, tout heureux et fier que Mamou Joanne ait pensé à souligner son anniversaire.

C’est un matin comme les autres où, naturellement, cette grand-maman rend chaque enfant important.

Bénévole au Club des petits déjeuners à l’école Lionel-Groulx depuis maintenant 1 an, et bénévole en chef depuis le début de l’année scolaire, Joanne Morin est une grand-maman impliquée dans sa communauté. Le bénévolat a toujours fait partie de sa vie et de celle de ses enfants. Vous le savez, il n’y a pas d’âge pour faire du bénévolat. D’ailleurs, cette école est la première à avoir accueilli le Club des petits déjeuners il y a maintenant 25 ans. Et vous pouvez compter sur Joanne pour souligner l’événement!

Lorsque Joanne parle de son parcours de bénévole, la joie de faire partie de la vie de l’école et de la communauté transparaît. Mamou Joanne a une belle feuille de route, elle ne fait pas du bénévolat qu’au Club, elle en fait aussi pour d’autres organismes de sa ville et en fait encore aujourd’hui. C’est qu’elle a de l’énergie et du bonheur à partager à la tonne, l’inspirante Mamou!

Ancienne cuisinière, Joanne était toute désignée pour ce mandat qui lui tient tellement à cœur. Puisqu’elle habite juste en face de l’école, elle n’a qu’à traverser la rue pour accueillir les enfants du Club pour le déjeuner. D’ailleurs, la fille de Joanne vient souvent l’aider. Comme quoi, le Club est aussi une affaire de famille. À 9 h, Joanne est de retour à la maison. Une petite sieste et elle sera prête à recevoir ses petits-enfants pour le dîner. Eux et quelques autres élèves lorsque les parents en ont besoin. C’est le Club du petit dîner à la maison! Vous dire à quel point cette grand-maman a le cœur sur la main.

Le bonheur qu’ont les enfants à se rassembler avant le début des classes, Mamou Joanne le constate tous les jours. Chaque matin, les enfants du Club arrivent, se rassemblent et déjeunent en discutant, en s’amusant. « C’est une belle façon de commencer la journée. Et puis, ça allège les parents aussi. Ils savent que leurs enfants mangeront bien, sans être pressés » explique Joanne.

Cette grand-maman fait partie de la vie des enfants de l’école Lionel-Groulx au même titre que les professeurs et le personnel. Elle côtoie les enfants d’une manière différente et peut ainsi aiguiller les intervenants lorsqu’il y a un problème. Parce que, Mamou Joanne le sait lorsqu’un enfant vit un événement difficile, elle le ressent. Et comme le fait si bien une grand-maman, elle en discute avec lui, le rassure, lui explique, lui fait voir la situation d’un autre angle. Ce doit être pour cette raison que plusieurs d’entre eux l’appellent naturellement Mamou. Ils le sentent que Joanne désire vraiment leur bonheur, comme une deuxième mamie.

Joanne fait partie intégrante de l’école parce qu’après tout, ça prend un village pour élever un enfant. Merci de ton implication pour le Club des petits déjeuners!

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Partie de notre histoire